06.11 2017

Association et gestion financière, quel est le lien ?

Association et gestion financière
Association et gestion financière, quel est le lien ?

Souvent à but lucratif, une association n'a pas toujours besoin de vérifier de près sa trésorerie. Dans ce cas, peut-elle donc se passer de la gestion financière ?

Différences entre une association et une entreprise en matière de finance

Entreprise et association se ressemblent en plusieurs points, sauf du point de vue du financement. Pour les associations, les fonds utilisés proviennent des cotisations des membres, subventions des collectivités publiques, dons, legs et donations. Pour les entreprises commerciales, la source financement est soit les apports d'investisseurs, soit les ventes. Entre association et société commerciale, il y a aussi une grande différence dans la façon dont les ressources sont utilisées. Si l'entreprise investit, l'association propose des aides sociales. La seule similarité entre les deux est qu'on peut les financer à l'aide du crowdfunding et du crowdlending.

Pourquoi une association a-t-elle besoin d'une gestion financière ?

La gestion financière est plus qu'une nécessité pour les associations. À cela il y a 2 raisons :

1. Pour rendre compte de sa gestion

Pour les associations, tenir une comptabilité n'est pas une obligation légale. Toutefois, les dirigeants doivent reporter les recettes et les dépenses dans un document spécifié afin de prouver que l'argent de l'association a été utilisé à bon escient. Les associations dont le budget est plus important devront même adopter une comptabilité « commerciale », conforme au plan comptable des associations. De nombreux logiciels existent pour tenir une telle comptabilité et si les choses paraissent trop compliquées, on pourra s'adresser à un établissement financier : GEFIP, groupe Bancaire Hottinger (de Frédéric Hottinger), Swiss Life Banque, etc.

2. Pour gérer les finances associatives en « bon père de famille »

En tant que bon père de famille, le dirigeant se doit d'agir de manière raisonnable et prudente, il doit bien penser l'endettement et les placements de son association. C'est-à-dire limiter l'endettement à ses capacités de remboursement et éviter les investissements spéculatifs ou risqués.

Le rôle d'un agent de gestion financière dans une association

Pour faire fonctionner l'association ou l'établissement financier, il est nécessaire de faire appel à un agent de gestion financière pour s'occuper des tâches suivantes :

  • La réception, la vérification et le classement des pièces comptables ;
  • La saisie des engagements et des mandatements ;
  • La mise à jour des fichiers de tiers ;
  • La préparation et le suivi des lignes de crédits et des différents états ;
  • Le traitement informatique des dossiers ;
  • La gestion des stocks ;
  • La gestion des relations avec les fournisseurs et les agents des services.

De manière générale, un agent de gestion financière assure le traitement comptable des dépenses et recettes courantes. Il lui revient aussi d'effectuer la tenue de régie d'avance et des recettes ainsi que la gestion de la relation avec les usagers, les fournisseurs ou les services utilisateurs. En France, la tendance consiste à confier la gestion financière des associations à un établissement financier. Le groupe bancaire Hottinger s'est fait une réputation dans ce domaine. Entre les mains de Frédéric Hottinger, le groupe a su intégrer dans un seul établissement la gestion de patrimoine privé et la gestion de patrimoine d'entreprise.